Instagram, ou la propagande du « healthy lifestyle »

Je m’en vais te parler d’un vrai problème, lecteur. 

Problème rapport aux gens, j’veux dire. Aux gens et à l’utilisation qu’ils font d’Instagram. Ils commencent à être nombreux, trop nombreux. Au début tu crois que c’est une espèce rare, et en fait pas du tout. Ils étaient peu à te faire grimacer, maintenant ils polluent ta timeline comme s’ils faisaient tous partis de la même secte. Je m’explique.
Quand certains postent des photos de leur raclette en plein juin, eux, s’entraînent pour leur prochain marathon d’arrache-pied et le font savoir à leurs 4000 abonnés, en multipliant les photos et vidéos d’entraînements longs et intensifs et les commentaires qui t’encouragent vivement à faire de même. Sur IG, avant, c’était décontracte, léger, fun. Tu suivais des nanas qui avaient des bonnes idées de style mais qui n’en faisaient pas leur métier, des gens très drôles, des sportifs inspirants, et des amis qui se faisaient toujours une joie de poster les preuves de ton amour pour la picole, et tu leur en voulais même pas : tu faisais pareil. Loyauté amitié tout ça.


tumblr_mi2y9cZlGt1s5eylpo1_500

 

Puis Instagram a cessé d’être un terrain de jeu et est devenu un moyen de pression 2.0. Les green juices ont remplacé les raclettes du soir, les pancakes se font sans gluten, les gâteaux d’anniversaire sans lactose, les photos de robes et jeans canons ont laissé place à des selfies de désormais blogueuses qui te disent comment t’habiller, et la propagande vegan est bien installée. Quand toi tu dévores tes céréales à 9h du mat’ avec une dalle d’un autre monde, tes abonnements Instagram, eux, se réjouissent de commencer leur journée par une poignée d’amandes et un thé detox. T’es pas encore douchée qu’ils ont déjà couru leur âge en kilomètres et, quand tu savoures tes fajitas, on te rappelle comment les animaux sont traités et tués pour que tu puisses mieux te régaler à coups de photos sanglantes et de slogans moralisateurs. Quant au sport, on ne parle plus de plaisir, c’est la compétition pure, l’exposition de la performance, la course à celui qui aura souffert le plus sur son tapis de course après avoir dégusté un smoothie à la couleur douteuse. La course à celui qui sera le plus #healthy dans son #lifestyle qu’il expose d’une manière qui n’est pas très saine. A mon humble avis.

giphy (9)

C’est alors le moment de faire le tri. De se débarrasser des Brigitte Bardot et des gourous du fenouil qui entreprennent de purifier leur corps tout en polluant celui des autres.
M’en fous des chats errants, veux pas bouffer du quinoa à la place du poulet, encore moins si t’insistes.
Je ne sais pas comment vous avez le temps de vous prendre en photo à chaque séance de sport, qu’elle soit faite en salle ou en extérieur, le matin, le midi ou le soir. Moi, quand je vois ma gueule pendant ma gym, mon tennis, ma course ou mes 30 longueurs, je me dis qu’il vaut mieux à tout prix éviter l’objectif (en paddle et sur l’eau, passe encore).
Je ne sais pas non plus comment vous parvenez à vous sortir du lit en vous disant qu’une bonne figue vous attend pour le petit-dej, mais quelque chose me dit qu’il faudrait pas se foutre de la gueule du monde : c’est pas mieux, la variation des plaisirs et des couleurs ? Genre céréales et fruits, pancakes aux fruits rouges (et chocolat banane, oooh oui), baguette viennoise et chocolat, jus d’orange pressé sans aucun légume vert dedans surtout, merci…
Penser que votre mode de vie est le meilleur et le plus sain, et vaut plus que celui des autres, est une immonde connerie à garder pour soi. Sur ce, c’est l’heure des crêpes avec gluten ET sucre. Et rhum. Et cidre. Cheers.

giphy (6)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s