Oh, Catherine

Pierre Lescure, qui a partagé sa vie dans les années 80, salue dans ses mémoires une femme « drôle, brillante et courageuse », anecdote à l’appui : dans un salon de thé parisien, deux dames âgées les dévisagent et s’interrogent sur le couple, avec des commentaires très douteux sur le « nez juif » de Lescure.

En sortant, Catherine Deneuve leur assène calmement : « Mesdames, son nez pourrait être juif, il m’irait très bien. En l’occurrence, il est bourbonien et je vous emmerde ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s