La Vocation – Sophie Fontanel

En ce moment il y a une exposition des photos d’Agnès Varda à Cuba à Beaubourg et là tu vois que la révolution cubaine est passée par les habits, comme toutes les révolutions. Les femmes avaient une simplicité libre, raffinée, un esprit Nouvelle Vague érotique. Tu vois toutes ces Cubaines déguisées en créatures de Godart avec des escarpins blancs, des jupes noires et des T-shirts aux manches roulées et elles sont d’une beauté à crever… tout ça sans un radis. Finalement qui est-ce-que je trouve élégant aujourd’hui ? Un cantonnier. Les gens très pauvres peuvent être très élégants. Combien de fois a-t-on vu des clochards dans les défilés ? Marilyn Monroe était très sexy dans ses films mais en réalité elle était très simple et bien plus belle avec des petits pulls et ses pantalons à pinces. C’est inexcusable d’être mal habillé. Mais c’est a toi de déterminer quel est le code. Ce n’est pas forcément quelque chose qui vient de l’extérieur. Moi, par exemple, je décide que mes cheveux blancs c’est beau.

Sophie Fontanel, Antidote.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s