12 choses que tu sais (peut-être) pas sur Catherine

Puisqu’aujourd’hui c’est l’anniversaire de Catherine Deneuve, j’ai décidé de faire un truc spécial.

Puisque je prends ce blog très au sérieux et que je m’y prends généralement très en l’avance, c’est ce matin, à 11h40, que je me suis dit : « Faudrait p’t’être que j’fasse kekchose ».
Bon, j’exagère un peu en disant « un truc spécial ». Je veux dire un article, quoi. Ce qui n’est déjà pas si mal, parce qu’hier j’avais tennis et aujourd’hui faut que je me fasse les ongles. J’aurais pu faire un best-of des gifs qui existent sur elle, de son regard exaspéré rapport à l’authenticité si pure de Carla Bruni, à son allumage de clope sur le plateau du (feu) Petit Journal (see what I did here ?). Puis je me suis dit qu’une petite liste des choses à savoir sur Catherine Deneuve ne serait pas de refus : passer à côté de quelqu’un parce qu’on se contente de rester sur son image négative et fausse, c’est quand même dommage. Or, ce que je vois les amis, et je ne vous en félicite pas, c’est que vous êtes encore beaucoup à associer le nom de Catherine Deneuve à l’insulte préférée de votre mère en voiture (ou alors c’est que la mienne ?).

tumblr_oary61krsy1rymr5wo2_500

Cela dit, chui pas une experte, je ne suis pas en train de prétendre que je suis une intime de Cathy, je suis même rien du tout. Juste, j’ai gratté un peu en surface, lu les 5479 interviews disponibles sur un de ces bons vieux sites de fan de la première heure et me suis lancée dans un défi fou : 1 jour 1 film avec Catherine. Sa filmographie contenant plus de 140 films, je ne vous cache pas que j’ai un peu de mal à m’y tenir, mais l’inactivité professionnelle, parfois, ça aide.
Alors voilà, les 12 choses que peut-être, tu ne sais pas et qu’il fait bon savoir. Si tu les sais déjà, c’est génial, on n’a plus qu’à aller boire un coup ensemble !
  • Elle a eu son premier enfant à 19 ans dans une France des années 60 pas trop fan des jeunes filles dévergondées qui quittaient le domicile familial pour aller vivre avec un sulfureux réalisateur qui les cumulait : 15 ans de plus ET déjà sorti avec Bardot.
  • Je ne pensais pas qu’elle pouvait être flippante, mais ça, c’était avant de la voir schizo dans Repulsion de Roman Polanski, un film en noir et blanc dans lequel elle a très peu de dialogues et beaucoup d’hallucinations. Tout ça se termine bien sûr très bien…

    giphyrepulsion

  • Elle tient au mauvais caractère comme je tiens au mien. « On ne respecte plus le mauvais caractère ou simplement le caractère. C’est pour ça que j’adore Pialat : il dit ce qu’il pense, comme il le pense, et se fiche du reste. Tout le monde devrait avoir le droit de faire ça. D’ailleurs, tout le monde l’a. L’ennui, c’est que personne ne le prend » (Madame Figaro, 1988). (Remember : « Si vous ne m’aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus ».)
  • On est passés à côté d’un chef d’oeuvre : elle aurait dû tourner avec Hitchcock. Il est mort avant. Anecdote pleine d’informations très importantes dans A l’ombre de moi-même, ses notes prises sur différents tournages : « Seule et fatiguée, je laisse Christian chez ma sœur Danièle. Je dois déjeuner au Plaza avec Hitchcock. Sympathique, ouvert, bavard, je suis ravie et détendue malgré ma grosse joue -je viens de me faire arracher une dent de sagesse. » L’anecdote s’arrête ainsi et c’est pour ça que je l’aime.
  • Jouer une femme mariée qui se prostitue pour découvrir le plaisir, réaliser ses fantasmes sadomasochistes et enfin jouir en a dérangé certains et ça en dérangerait encore. D’autres ont pensé qu’elle avait justement accepté le rôle parce qu’il était scandaleux. C’est tout l’inverse mon ami. « J’acceptais parce que ça me semblait intéressant, et normal… » (Une certaine lenteur, A. Desplechin). Sorry not sorry.

    514e9507d81543768794893d1864a4bb

  • C’est une gamine. Enfin, presque. Dans ces mêmes carnets de notes, elle écrit, assez dure envers elle-même : « Il faudra songer à être sérieuse et ne plus seulement vouloir paraître. Trop de petites choses me font plaisir et pourtant je n’ai plus seize ans. » Plus tard, dans les interviews, elle dit : « Encore aujourd’hui, ma mère me répète : « Sois raisonnable, ma petite fille ». Je lui réponds : « Tu sais quel âge elle a ta petite fille ? Avec le temps, tu aurais pu t’habituer » ; « Cela m’a pris du temps pour comprendre et admettre que, même si j’étais mûre, je ne serai finalement jamais une grande personne ».
  • Féministe. Elle a signé le manifeste des 343 salopes, paru dans le Nouvel Obs en 1971, qui était un appel à la dépénalisation et à la légalisation de l’IVG. 343 femmes avouent s’être fait avorter et risquent, par la même occasion, la prison. Comme encore certaines de nos voisines européennes aujourd’hui…
  • Elle semble autant aimer jardiner que fumer, un amour que tu sais immense si tu as déjà vu le superbe Elle s’en va. Si tu ne l’as jamais vu, chui désolée de le dire comme ça, mais il le faut.
  • Elle est « very, very French« , c’est-à-dire libre : « Si je suis politisée, ça appartient à ma vie privée. Hou ! Simone Signoret va me tirer les oreilles ! Et puis j’estime qu’on a le droit de faire ce que l’on veut. Voilà d’ailleurs ce que je déteste chez les gens engagés : cette façon incroyable de décider ce qui est bien et ce qui n’est pas bien à partir de leur propre opinion. De quel droit peut-on juger les autres ? » (Le Nouvel Observateur, 1983).

    tumblr_mzrgcqx36q1qcpkfeo1_250

    Ça veut aussi dire prendre la parole pour remettre en place l’acteur Philippe Torreton après qu’il a jeté son venin sur Depardieu avec tutoiement et insultes (qu’il a dû un peu regretter) dans une tribune publiée dans Libé. Texte entier ici, un petit extrait là : « Ma colère est née de vos jugements à l’emporte-pièce : ‘son pinard’, ‘ses 12 téléphones’… Et de cette mesquinerie ordinaire qui vous agite tant. Qu’auriez-vous fait en 1789, mon corps en tremble encore ! (…) Je pense qu’il aura du mal à vivre ses choix, mais comme disait Voltaire, ‘je ne suis pas d’accord avec ses idées, mais je me battrai jusqu’à la mort pour qu’il puisse les exprimer' ».
  • Elle a deux tatouages. Faits après ses 60 ans. Rep à ça.
  • Elle t’emmerde. Anecdote révélée par son ancien compagnon Pierre Lescure : « Dans un salon de thé parisien, deux dames âgées les dévisagent et s’interrogent sur le couple, avec des commentaires très douteux sur le « nez juif » de Lescure. En sortant, Catherine Deneuve leur assène calmement : « Mesdames, son nez pourrait être juif, il m’irait très bien. En l’occurrence, il est bourbonien et je vous emmerde. »
    Autre exemple que j’aime, tiré de ses notes prises sur les tournages : « 31 juillet. Tournage de nuit à Greenwich, Connecticut. Frances est du voyage. Je tourne finalement en Saint Laurent, rassurée et à l’aise. John, le costumier, grimace. Je m’en fous. »
    Et je pourrais aussi rajouter sa réponse aux 10 000 insultes qui lui sont tombées sur la gueule quand elle a parlé de Dunkerque dans une interview, à savoir qu’elle avait le droit de penser ce qu’elle voulait de la ville.
  • Je terminerai en précisant aussi qu’elle imite très bien ma copine Gwen quand elle est bourrée.tumblr_n040ios3ir1qcpkfeo3_250-1
    Et surtout, en citant ce passage magnifique dans Une certaine Lenteur d’Arnaud Desplechin : « Revoyez la scène de la chambre d’hôtel dans La sirène du Mississippi. Le récit droit que fait Deneuve-Marion de son enfance, des concours de masturbation dans les dortoirs des maisons de correction. Sans que l’actrice ne souligne rien, tout y est : crudité, violence, brutalité, blessures et rage, un éloge scandaleux de la délinquance. Comment ne pas aimer une telle femme ? »

 

Publicités

Une réflexion sur “12 choses que tu sais (peut-être) pas sur Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s