Soldes : Les erreurs à ne pas commettre que tu feras quand même

Parce que t’es humaine.

Donc t’avais prévu de faire les soldes le premier jour, le matin pour être tranquille, pour que ce soit vite torché, pour éviter le bouillonnant bain de foule de 15h. T’avais fait la liste de ce qu’il te fallait pour ne rien oublier. C’est là que certains penseront « raisonnable, la fille » mais ah ah, c’est juste que la liste est tellement longue qu’il valait mieux tout noter, petit innocent. T’avais aussi préparé les paniers sur tes e-shops préférés pour que t’aies plus qu’à valider tout ça, bref, tous les éléments étaient réunis pour que ces Soldes 2017 se déroulent dans la facilité la plus totale.

giphy-2coudhavehaditall

Et puis le boulot t’as rappelé pour te dire que finalement tu bosserais en ce 1er jour de soldes. Que tu commencerais à 8h, même. Que donc ta virée shopping de 10 à 12 tu pouvais te la carrer euh non ils t’ont pas dit ça, mais c’est ce que t’as entendu quoi.
Du coup, rien ne s’est passé comme prévu, il était pas 7h15 que t’avais déjà dépensé 160€ et tu as rejoins le bain de foule bouillonnant en sortant du travail, à 17h. Et tu t’es maudit(e) :
  • En cherchant une place pour te garer. 17h + en ville + le premier jour des soldes = sourcekillmenow
  • En décidant de ne pas mettre d’argent dans le parcmètre parce que ça fait chier. T’étais sûre de toi juste après avoir fini ton créneau : pas-moyen. Puis la culpabilité a commencé à te ronger 2mn plus tard. Pour t’accompagner dans chaque nouveau magasin dans lequel tu es entré(e).
  • Tu t’es un peu insulté(e) en sentant bien monter la température de ton corps, en faisant la queue une première fois 9 longues minutes aux cabines d’essayage de Zara. Sous ton manteau, ta grosse écharpe, ton sac à main et la couche de fringues à essayer qui te bloque la moitié de la vue, tu réalises que tu as 7 articles dans les mains. Le monsieur de la cabine n’en tolère que 6. Et tu n’as pas payé le stationnement.
  • T’as pas pris 2 tailles différentes pour le joli chemisier bleu foncé à seulement 12€, soit même pas un PV. Dommage, il est trop petit et tu n’as pas non plus pris ta meilleure pote avec toi pour aller chercher la taille au-dessus. Te voilà donc en train d’essayer de repasser le chemisier au-dessus de ta tête sans le craquer ni cesser de respirer dans une cabine avoisinant les 26°C. Et tu n’as pas payé le stationnement.giphy-2
  • Au bout de 16 minutes d’attente aux caisses, un appel à ta maman et deux tours Instagram-Twitter-Facebook, tu réalises que t’es dans la file d’attente la plus longue du monde. T’as peut-être plus que 2 articles dans les mains, mais tu sais toujours pas choisir les bonnes caisses, t’as encore 4 magasins à faire et toujours pas d’argent dans le parcmètre.
  • Tu rentres dans la boutique d’à côté avec un objectif en tête. Ah ah. Qui s’envole quand tu vois que tout est à -50%. Tout le monde est donc agglutiné devant les étagères, les portants, il y a autant de soutifs par terre que sur les murs, c’est le Vietnam. Tu réussis à attraper 2 petites culottes en écrasant 3 orteils, tu files aux caisses et sur le chemin de la sortie, tu tombes sur the objectif que tu t’étais fixé. Oublié. Retour en caisse. Toujours pas de parcmètre.
    giphy-4killmenow
    Ouais j’exagère un peu mais j’aime bien
  • Cabines de chez H&M. Vachement étonnée de l’état du magasin ET des cabines, un premier jour de soldes aussi clean c’est du jamais vu. T’as trouvé 3 robes à 9€ alors qu’elles ne sont ni 100% viscose, ni en motif rideaux 70’sUn miracle serait-il sur le point de se produire, tu te demandes ? BAH NAN. T’as pris qu’une taille 40 pour la robe col rond-manches longues alors que t’as les épaules de Laure Manaudou (époque compèt). L’idée de demander au mec de la nana d’à côté qui attend patiemment dans ce vaste couloir d’1 mètre de large d’aller te chercher une autre taille te traverse l’esprit, puis celle du PV collée sur ton pare-brise aussi. Alors tu te tais, tu abdiques, tu vas chercher une autre taille en magasin sans l’essayer et tu ramènes tout ce petit monde à la maison, dans la joie et la sueur.
    Sans PV, yeah !
Pour la version parisienne, je vais te la faire courte : l’erreur à ne pas commettre, mais que tu feras quand même, c’est celle d’aller faire les soldes.
Contre toute attente, le moment shopping de la journée que j’ai préféré, c’est celui qui s’est déroulé de 6h50 à 7h10 en pyjama, en bouffant mon muesli devant mon ordi, dans un brouillard total, certes, mais dans un calme royal.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s