Hygge, la tendance fainéante : Pourquoi c’est bien

Je savais pas que mon mode de vie avait un nom. Et ce nom, c’est « hygge ».

Le hygge, comme ils disent, c’est l’art de vivre à la Danoise, de créer une atmosphère jolie, douce et intime à base de plaids, de bougies, de boissons chaudes et des personnes qu’on aime. J’ai donc appris que ma manière de vivre était un art (ce que je soupçonnais déjà, pour être tout à fait honnête avec toi) en lisant plusieurs articles sur cette formidable nouvelle tendance dans les magazines. La plupart étant écrits en région parisienne, je me suis vite dit que les parisiens débarquaient : ça n’a rien de nouveau, c’est pas tendance, c’est juste un dimanche, quoi.

giphy (4)wtff.gif

Ou un chômage, selon ta situation. J’ai pas compris l’emballement, mais depuis, le hygge, on le voit partout. Il n’y aurait donc pas que les parisiens piégés 2h par jour dans le métro qui ne sauraient pas vivre, il y en aurait d’autres ?! Mais que faites-vous de vos heures de repos ? Ça peut plus durer. Ma situation professionnelle est peut-être plus qu’instable (je te rappelle que je cherche toujours du travail), mais visiblement, ça a cet avantage de me foutre à la pointe de la tendance. En quelques mois, suis devenue une pro de la glande du hygge ! Et, bonne nouvelle, ma générosité est toujours intacte. Je m’en vais donc te donner des idées lifestyle pour vivre en mode hygge et ainsi réussir ta vie.
giphy-11
En gros
  • Avant de parler de ton chez toi, un exemple pour te montrer que tu peux vivre des moments hygge à peu près où tu veux : moi le mois dernier, chez le coiffeur, j’ai accepté la tasse de thé gentiment offerte dès mon arrivée, lu mon bouquin pendant que le balayage reposait sur mon crâne, que ma coiffeuse me massait les trapèzes et que le froid s’abattait sur les pare-brises des voitures dehors.

    img_8524

  • Bon, sinon, revenons chez toi. Mets un pull chaud et un bas de pyjama qui n’en est pas forcément un. Je parle du pantalon d’intérieur tout doux un peu taché que tu gardes enfoui dans le bas de ton dressing. Enfile tes plus grosses chaussettes. Des jolies si possible, t’auras moins l’air d’un burritos.

    giphy-1lazy

  • Direction la cuisine. Prépare un thé ou un chocolat chaud, les deux sont acceptables à 16h, de 7 à 77 ans, dans le monde hygge. Mon petit plaisir, c’est de les boire dans une tasse en forme de bonhomme de neige achetée chez Sostrene parce que j’ai 10 ans. A toi de choisir le tien. On juge pas chez les Danois. Rajoute de la chantilly si tu kiffes, des marshmallow si tu kiffes et n’oublie pas les sablés confectionnés la veille par ta petite personne, lors d’un autre doux moment hygge. Ou les granolas, c’est bon aussi les granolas.
  • Ramène tout ça dans le salon. Allume une bougie sans chanter « allumer, allumer, elle allume des bougies », on n’est plus en 1996. Si tu as une cheminée, ton quotidien est automatiquement meilleur, mais c’est à ce moment-là que tu dois en profiter le plus. Cale-toi bien à côté. Si tu as un rocking chair, ton quotidien est automatiquement meilleur, mais c’est à ce moment-là que tu dois en profiter le plus. Un plaid sur les jambes, le feu de la cheminée qui te réchauffe et te rappelle tes vacances aux sports d’hiver de quand t’avais 6 ans, appuie ta tête contre le haut du fauteuil, pense aux -5°C dehors et savoure ce début d’orgasme lifestylien soi-disant très 2017. On jugerait que tu as 76 ans mais ah ah ah ! C’est là toute la magie du hygge : faire des trucs de vieux à 25 ans et avoir l’air ten-dance.
    tumblr_mvluv9aaxu1qh2o7zo1_250
  • Ta tasse (tatasse) dans une main, ta fainéantise dans l’autre, tu as maintenant quatre options : le livre, la musique, la télé…ou les gens. Ouais, je sais, y en a qui refusent les écrans pendant ces moments hygge. Moi je suis contre les décisions radicales quelles qu’elles soient. C’est comme ça qu’on en vient à s’interdire du gluten sans y être allergique. Je proposerai donc 4 formules :
    • Un livre : En ce moment, j’ai Just Kids de Patti Smith. Elle raconte son arrivée à New-York à la fin des années 60, ses galères, sa rencontre avec Robert Mapplethorpe et c’est assez génial. Je suis aussi toujours partante pour replonger dans Beautiful People d’Alicia Drake, un livre passionnant sur les vies et carrières de Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent qui ne laisse pas indifférent, qu’on aime la mode ou non. C’est aussi un beau portrait de la vie parisienne et de ses acteurs principaux à différentes époques. Et c’est très bien traduit. Et il fait plus de 550 pages, ce qui te donne assez d’excuses pour t’affaler dans le canapé ces 8 prochains mois sans te faire traiter de feignasse : c’est ten-dance !

      giphylright

    • Une musique : Un seul vinyle tourne dans la platine en ce moment : Love Songs de Vanessa Paradis. J’avais l’album, le live, mais j’ai eu le vinyle à Noël et le son est une pure merveille. Du coup, pas de nouveautés dans le salon et c’est la platine qui régale. Benjamin Biolay x Vanessa Paradis pour bercer vos après-midi frileux hygge, je vous le recommande : c’est délicieux.
    • Un film : Bon, là, suis bien forcée de donner plusieurs idées et vais essayer de pas trop forcer sur Deneuve.
      Un film à voir si t’es d’humeur à rattraper ceux que tu n’as pas vus au ciné en 2016, ou à revoir ceux que t’as follement aimés : Folles de joie avec Valeria Bruni Tedeschi.
      Un film que je regarde quand je suis d’humeur à rire à la française, c’est-à-dire avec Catherine et Vincent, c’est Belle Maman. L’autre option, c’est Enfin veuve, pour la (très bonne) pâte d’Isabelle Mergault et le sourire qu’il donne.
      Mais le mieux, c’est d’en choisir un assez long pour rester le plus de temps possible en position semi-horizontale afin de bien bénéficier de tous les bienfaits du hygge. Je conseille Les bien-aimés, comme ça on peut apprécier Louis Garrel en même temps.
    • Si tu veux bannir les objets et profiter des gens/enfants autour de toi, des crêpes et le monopoly, ça marche toujours. Juste, évite le monopoly avec des enfants de moins de 8 ans, ça te tue l’ambiance hygge au premier passage en prison.
Évite aussi de réaliser toutes ces activités en même temps : la tendance est au ménagement, ce qui est super puisqu’enfin je suis comprise. Et toi, tu l’auras compris : pour vivre heureux, vivons hygge.
Publicités

Une réflexion sur “Hygge, la tendance fainéante : Pourquoi c’est bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s