Billabong x Warhol : Ce qu’il faut de couleurs pastel et de néoprène pour survivre à mars

Qui, ici, a osé le bomber tout fin rose poudré il y a 3 jours, en voyant le gros nuage gris foncé laisser place à ce qui ressemblait à un rayon de soleil ? Qui, ici, se cherche un short en jean ? Qui, ici, EN A MARRE DE L’HIVER ?

giphyME

Bonne nouvelle ! Nan, ils annoncent pas 26°C demain. (Et s’ils annoncent 26°C demain chez toi, je ne te parle pas). Je vais pas te dire que c’est mieux que ça, ce serait mentir, mais c’est quand même super. En fait c’est osé, doux, floral, coloré comme un coucher de soleil de chez moi (ou d’Hawaï, je sais plus) et toxique pour mon compte en banque : c’est la collab’ Billabong Lab x Fondation Warhol !
Qu’est-ce qu’ils font ensemble, ces deux là, tu te dis ? Et bien, des deux côtés, on a une envie de défier les conventions et un amour pour le monde du surf. Ce qui donne des maillots une pièce aux couleurs de couchers de soleil (nordistes) et des vestes en néoprène pleines de fleurs d’hibiscus aux couleurs pop. Et tu sais quoi ? C’est BEAU. C’est beau et ça aide à tenir le coup, en cette fin d’hiver aussi longue que la plus longue de mes phrases.
J’ai tout épinglé sur Pinterest, la simple vue de ce une pièce aux couleurs divines suffit à me faire oublier que je porte deux paires de chaussettes (JE SUPPORTE PAS L’HUMIDITÉ OK ?) et mon panier Billabong est à 327,99€. Mission accomplie pour la collection Warhol Surf, donc.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s